Voyages de Phileas Fogg

Les instructions de vol des hôtesses de l'air de la Sabena

Hôtesse de l'air Sabena

Ce que l'hôtesse de l'air aurait voulu vous dire...

« A vous tous qui venez de prendre place à bord de ‘mon’ avion, je souhaite, au nom de la Sabena, une cordiale bienvenue.
J’aurai voulu pouvoir le dire à chacun de vous en particulier ; j’y aurais ajouté l’assurance que mes collègues et moi, nous feront tout ce qui est en notre pouvoir pour rendre votre voyage aussi agréable que possible.
Si votre café vous est servi tiède ou si le sucre a été oublié, ou s’il manque quoi que ce soit à votre confort, je vous prie, ne m’en tenez pas rigueur. Dites-le moi aussitôt : je m’excuserai et je vous le promets, je m’efforcerai de ne plus recommencer.

Mais je bavarde, je bavarde, et j’ai encore tant de choses à dire…


Stylo plumeVous aurez été prévenu !

Avant tout, soyez prudent, Monsieur : à moins que vous ne désiriez vraiment porter sur votre linge la trace indélébile de votre voyage en avion, il serait bon que vous me confiez pour quelques secondes votre porte-plume réservoir. Je le viderai de son encre et vous le rendrai illico.
Avec quoi vous remplirez les fiches de polices et de douane ? Et bien, Monsieur, je vous prêterai mon porte-plume (soyez gentil, ne le gardez pas en souvenir… il doit encore servir à 20.000 passagers au cours des 12 prochains mois).

 

Ceinture de sécuritéCommandant de bordAttachez vos ceintures !

Avez-vous vu s’éclairer les mots ‘Fasten Seat Belts’ à l’avant de la cabine ? C’est le Commandant qui me donne l’ordre de vérifier si tous ‘mes’ passagers se sont serrés la ceinture… pas d’équivoque : si tous les passagers ont attaché leur ceinture de sécurité. Faites le !... vous m’éviterez des ennuis (entre nous, sous son air bon enfant, le commandant cache un cœur de pierre et ne pardonne rien).

 

BagagesVestiaire, M’sieu-dames ?

Ne vous demandez pas plus longtemps ce que j’ai bien pu faire de votre manteau… il est pendu au vestiaire et je le traite avec autant de considération que vous étiez encore dedans. Si vous aimez courir des risques, laissez négligemment traîner dans une de ses poches un portefeuille gonflé de ‘bank-notes’. Je le défendrai bien entendu jusqu’à la mort mais épargnez-moi cette triste fin : gardez sur vous tout ce qui a quelque valeur.
Quant à vos bagages à main, posez-les sur le plancher : il n’y a rien de plus désagréable pour un passager que de recevoir un carton à chapeau sur la tête au moment ou il déguste du homard à l’armoricaine.

 

Fumer en avionMais fumez donc, je vous prie…

sauf quand le signal ‘No Smoking’ s’éclaire à l’avant de la cabine, sauf donc au décollage et à l’atterrissage, et pendant la nuit si Morphée vous a refusé la consolation de son bras protecteur. Fumez, cher passager, mais seulement le cigare ou la cigarette. Ne cherchez pas le cendrier ailleurs que dans l’accoudoir de votre siège. Ce m’est toujours un plaisir de voir l’étonnement des nouveaux passagers devant les mille ressources de nos appareils. J’oubliais : si vous êtes à court de cigares ou de cigarettes, je puis vous en procurer. Consultez le tarif, je me ferai une joie de vous servir.

 

Lire dans l'avionLecture pour tous

Je ne pourrai vous donner en lecture ni ‘Les Nouvelles de Lion-sur-Mer’, ni le ‘Larousse Illustré’… mais je dispose néanmoins d’un nombre impressionnant de journaux et de revues. Il arrive parfois que votre fournisseur habituel n’ait plus un seul exemplaire du seul journal qui reflète vos opinions… et pourtant, il a, lui, de grandes possibilités d’approvisionnement. Nous sommes à bord, très limités en poids et en place, vous le savez. Ne m’accusez pas d’être tendancieuse si je ne puis vous offrir que du bleu alors que vous désirez du jaune.
Protégez vos yeux : ne lisez pas dans la demi-obscurité ; une lampe individuelle a été installée pour vous à cet effet.

 

Dormir en avionPressez le bouton

J’ai eu récemment toutes les peines à convaincre un passager qu’une fois arrivé à destination, il n’était pas question de rester dormir dans l’avion.
Quoi d’étonnant ! Il se sentait si bien dans son siège incliné à l’angle choisi, disait-il !
Pressez donc le bouton qui se trouve sur l’accoudoir, vous verrez avec quel empressement votre dossier obéira à vos ordres.

 

Infos de volNe soyez pas impatients

Dieu merci, le Commandant de bord a le souci de vous montrer que la navigation n’a pas de secrets pour lui : il fera circuler dans la cabine un bulletin d’information qui vous fixera sur notre vitesse, la température extérieure, l’endroit que nous survolons.»

Ce que l'hôtesse de l'air aurait voulu vous dire, Brochure Sabena, 1950's

Sabena

    Sabena
    Documents publicitaires de la compagnie aérienne belge, aujourd'hui disparue, Sabena.

Service à bord des avions

Service à bord
Publicité Vintage Cognac Martell
Publicité vintageTWA en Inde